Le Festival d’Opéra Baroque & Romantique de Beaune reste fidèle à Haendel

Avec 8 oratorios ou opéras et 4 récitals, la 37e édition du Festival International d’Opéra Baroque & Romantique s’ouvre vendredi 5 Juillet à Beaune.

Fidèle à sa démarche, Anne Blanchard, directrice artistique du festival depuis l’origine, l’est aussi à ses musiciens : Andreas Scholl (qui fera l’ouverture du festival), Paul McCreesh, Jérémie Rhorer, Christophe Rousset ou Les Arts Florissants, même si l’ensemble sera cette année dirigé par Paul Agnew…

Côté compositeurs, là aussi, c’est une tradition, la musique de Haendel sera bien présente avec 3 œuvres majeures dont l’oratorio « Saül », dirigé dès le second jour de festival par Leonardo Garcia-Alarcon, qui fit sa 1ère apparition à Beaune l’an passé et qui sera à la tête du Millenium Orchestra associé au Chœur de Chambre de Namur.

C’est dire à quel point il était important d’entendre le chef Argentin sur sa présence en Bourgogne mais surtout sur la place de Haendel dans l’histoire de la musique…

Retour au programme

El Prometeo à l’Opéra de Dijon

Après des mois de recherche, d’écriture, de travail… Le chef argentin Léonardo Garcia Alarcon dirige « El Prometeo » d’Antonio Draghi, dans une mise en scène de Laurent Delvert.

Pour les représentations des 14 et 15 Juin à l’auditorium de l’Opéra de Dijon (avant l’enregistrement d’un disque), le chef, qui retrouve sa Cappella Mediterranea et le Chœur de Chambre de Namur, s’est entouré d’un beau plateau de solistes.

Partagez le plaisir de la découverte, de la création, de l’émotion, de la musique… avec Leonardo Garcia Alarcon au micro de BFC Classique…

Leonardo Garcia-Alarcon à Dijon

Pour son concert de nouvel an, l’Opéra de Dijon présente « Carmina Latina » sous la direction de Leonardo Garcia-Alarcon, un concert annoncé comme « festif et jubilatoire », ce qui n’étonnera pas qui connaît un peu le chef argentin.

Ce concert présenté le dimanche 7 Janvier à 15 h marque aussi le début de la résidence de Leonardo Garcia-Alarcon et de sa Cappella Mediterranea dans la cité des ducs…

Avant son concert, Leonardo Garcia-Alarcon répond aux questions de BFC Classique…