Festival Musique au Chambertin : Thierry Caens passe la main

Alors que le 34e millésime du festival s’apprête une nouvelle fois à animer Gevrey-Chambertin, dans le Sud de la Côte-d’Or et quelques villages alentour, le « père fondateur » Thierry Caens installe Adélaïde Ferrière à la direction artistique de la manifestation.

Du 16 Septembre au 2 Octobre, Musique au Chambertin proposera 9 concerts organisés sur 3 week-ends.

La nouvelle directrice artistique gardera-t-elle la « devise Maison » dont était si fier son prédécesseur : « La musique est au Chambertin, ce que le coq est au vin » ? Nous ne lui avons pas posé la question…

Retour au programme

Festival International de Besançon : Dernière ligne droite

C’est du 9 au 18 Septembre que se déroule cette année la 75e édition du Festival International de Musique de Besançon.

Fidel à la tradition instaurée dès la création du festival en 1948, Besançon et sa région verront encore défiler grands chefs, solistes et ensembles renommés. Les orchestres européens seront particulièrement présents, venant cette année de Suisse, Belgique, Allemagne et République tchèque.

A remarquer dans ce festival dont la réputation est d’être principalement dédié à la musique symphonique, les incursions dans la musique baroque et vocale, la musique d’aujourd’hui trouvant un nouvel écho avec l’univers d’Alexandros Markeas, pianiste-compositeur en résidence pour un an encore.

Enfin, arrivées dans les vingt dernières années, jazz et musiques du monde garderont leur place.

Faute de pouvoir détailler la trentaine de manifestations annoncées, tour d’horizon avec Jean-Michel Mathé, directeur du festival pour la 10e année…

Retour au programme

Dijon : l’ODB fait sa rentrée en grand effectif

C’est en rassemblant 91 musiciens sur la scène de l’auditorium de l’Opéra de Dijon que l’Orchestre Dijon-Bourgogne fera sa rentrée en concert le dimanche 4 Septembre.

91 musiciens parce que les professionels titulaires de l’Orchestre seront complétés par 45 musiciens adultes amateurs allemands et français réunis dans le cadre de la célébration des 60 ans de l’amitié franco-allemande.

Intitulé « Faire ensemble », ce concert marquera à la fois l’ouverture de la saison 2022-2023 de l’ODB et la clôture de la deuxième session de l’Académie d’orchestre de Dijon.

Placé sous la direction du nouveau chef principal de l’ODB, Joseph Bastian, l’ensemble interprétera « Ethiopia’s Shadow in America » de la compositrice américaine Florence Price, le concerto pour violoncelle d’Edward Elgar (avec le concours du jeune violoncelliste Benedict Kloeckner) et les célèbres « Tableaux d’une exposition » de Modeste Moussorgski, dans la version orchestrée par Maurice Ravel.

Echange avec Floriane Cottet, directrice de l’Orchestre Dijon-Brourgogne.

Retour au programme

Le Stagioni de Paolo Zanzu en ouverture des Rencontres Musicales de Vézelay

Difficile de donner en quelques mots un aperçu de la 22e édition des Rencontres Musicales de Vézelay tant le programme proposé par l’équipe de La Cité de la Voix s’annonce prestigieux, varié, ouvert et foisonnant sur 4 jours du « réveil en douceur » aux concerts du soir en la Basilique Sainte-Marie-Madeleine.

Du 25 au 28 Août, ateliers, « cantate participative », musiques du monde, jazz, soirée festive et, bien entendu, musique sacrée se succéderont à Vézelay et alentour… à l’occasion d’événements souvent gratuits.

Pour les concerts du soir en la Basilique de Vézelay (jeudi, vendredi et samedi à 21h, dimanche à 16h), on annonce le Chœur de la Radio Lettone et « A Mercy of Peace » (vendredi), l’Ensemble Aedes avec l’orchestre Les Siècles dans le Stabat Mater de Poulenc (samedi) et le Coro Ghislieri dans la « Petite messe solennelle » de Rossini (dimanche).

Le concert d’ouverture du jeudi est, lui, confié à l’Ensemble Le Stagioni, dirigé par Paolo Zanzu avec le Jeune Chœur de Paris et une belle distribution de solistes internationaux, pour donner « Esther », de Haendel, dans sa version de 1718-1720.

Echange avec Paolo Zanzu, créateur et directeur de Le Stagioni…

Retour au programme

Les saisons baroques du Jura : Un festival d’été cap au Sud

Après la scission entre ce qui fut « Le festival de musique baroque du Haut-Jura » et le directeur du Le Poème Harmonique, Vincent Dumestre, ce dernier a créé, en début d’année, , une autre structure qui se propose d’intervenir tout au long de l’année au fil des 4 saisons : Les saisons baroques du Jura.

Ainsi, du 23 au 28 Août, pour sa première « saison » d’été, le festival accueillera l’Ensemble Alkymia de Mariana Delgadillo Espinoza, La Chacana de Pierre Hamon, la Cappella Mediterranea de Leonardo García Alarcón, Le Poème Harmonique de Vincent Dumestre et l’Ensemble Vedado de Ronald Martin Alonso, à l’occasion de 5 concerts dans 5 villages, profitant, au passage, de quelques occasions de proposer au public de s’intéresser aux produits du terroir.

Vincent Dumestre, directeur artistique a décidé, pour cette première session d’été, de s’intéresser aux musiques du Sud, celles d’Europe du Sud mais aussi de l’Amérique Latine.

Profitant de l’occasion, BFC Classique est allé parler musique avec deux natifs d’Argentine, le chef Leonardo Garcia Alarcon et son épouse, la soprano Mariana Flores, en concert vendredi 26 Août en l’Eglise Saint-Vincent d’Arlay avec la Cappella Mediterranea.

Retour au programme

Musiques en Tonnerrois : Un festival enraciné dans son territoire

C’est du 25 au 27 Août que se tiendra la 4e édition de Musiques en Tonnerrois, un festival parti de l’initiative d’artistes de la région et de divers acteurs locaux.

« 3 jours de musique, de concerts et d’événements, 3 jours à la découverte du patrimoine du Tonnerrois, 3 jours à l’écoute de compositeurs de la Renaissance à aujourd’hui ».

Le festival se décline sur 3 jours, 6 lieux, 9 événements, pour proposer des répétitions publiques, une conférence, un concert « en famille », diverses occasions de rencontres, chaque journée convergeant vers un concert en soirée, que ce soit au marché couvert de Tonnerre, à l’église Saint-Barthélémy de Cruzy-le-Châtel et à l’église Saint-Jean-Baptiste de Chassignelles.

Echange avec Sophie Deshayes, coordinatrice artistique de Musiques en Tonnerrois.

Retour au programme

Les Estivales de Puisaye : 20e édition

Reposant sur 3 piliers : concerts, opéra et stage, la 20e éditions des Estivales de Puisaye se déroulera du 18 au 28 Août.

Festival itinérant aux confins de l’Yonne et de la Nièvre, la tribu musicale rassemblée autour du chanteur Philippe Brocard, partira de Champignelles et passera par Pourrain, Nogent-sur-Vernisson (45), le château de Saint-Fargeau, Charny, Saint-Sauveur-en-Puisaye, Sommecaise, Saint-Privé, Aillant-sur-Milleron et Bléneau, pour terminer en apothéose en la Cathédrale d’Auxerre.

Essentiellement construit autour de la Maîtrise du collège et lycée parisien Saint-Louis-de-Gonzague, les Estivales de Puisaye proposent 14 concerts rassemblant de jeunes musiciens et chanteurs mais aussi des professionnels confirmés à l’occasion de programmes où la musique de chambre occupe une bonne place. Pourtant, on ne s’interdit pas d’aborder le monde de l’opérette ou de monter des projets plus ambitieux encore, tel le Requiem de Verdi qui marquera la fin du festival et rassemblera 150 exécutants dans la Cathédrale d’Auxerre.

Echange avec Philippe Brocard, directeur artistique du festival.

Retour au programme

Festival Fort en Musique : Territoire de Belfort et Vosges du Sud

S’il ne passe plus par le Fort de Giromagny, le festival garde son titre « Fort en Musique » et se déroule cette année du 12 au 15 Août.

Pourtant, la 5e édition du Festival commencera bien à Giromagny, mais à l’Eglise avec le récital de l’organiste Olivier Vernet, tout droit venu de la Principauté de Monaco où il officie ordinairement. On ira aussi à Auxelles-Haut ou Rougemont-le-Chateau

Manifestation d’abord dédiée à la musique, cette 5e édition propose des voyages divers autant par la géographique que par l’histoire car 2022 marque aussi la célébration du Centenaire du Département du Territoire de Belfort honorée en musique, en littérature et en expositions d’œuvres d’artistes peintres, sculpteurs du Territoire et d’ailleurs. ..

Echange avec Pascal Contet, directeur et fondateur de Fort en Musique

Retour au programme

Saline Royale Academy : Centre international de formation musicale en ligne

Depuis un peu plus de 2 ans, la Saline Royale d’Arc-et-Senans organise des séries de master classe rassemblant  étudiants de haut niveau et professeurs de renom. A partir des enregistrements vidéo réalisés lors des sessions de cette « Saline Royale Academy », Hubert Tassy (Directeur de la Saline) et le violoncelliste Marc Coppey ont eu l’idée de proposer les quelques 200 enregistrements conservés sur une plateforme de streaming accessible sur abonnement.

Il faut d’abord situer un lieu d’exception : la Saline Royale à Arc-et-Senans, dans le Doubs à une trentaine de kilomètres de Besançon. Inscrit sur la Liste du Patrimoine Mondial de l’UNESCO, le lieu semble idéal pour travailler et progresser. L’omniprésence de la nature, dialoguant avec l’architecture monumentale voulue au XVIIIe siècle par Claude Nicolas Ledoux, crée un cadre propice à l’expression musicale.

Au-delà des moments d’enseignement, le public (quand les conditions sanitaires le permettent) est invité à entendre élèves et professeurs à l’occasion d’auditions ou concerts, de même que se rencontrent les musiciens pratiquant des instruments différents puisque chaque cession de l’académie peut abriter simultanément plusieurs master class.

Riche d’un catalogue qui n’a pas dit son dernier mot est ainsi né un véritable centre international de formation musicale en ligne : la Saline Royale Academy.

Au-delà du lieu exceptionnel et des quelques quarante Maîtres internationaux ayant déjà participé au projet, il faut aussi souligner le niveau de la prestation technique mise en oeuvre pour parvenir à proposer ces grands moments d’enseignement (souvent en Anglais) aux spectateurs de part le monde, pouvant, par exemple, déterminer l’angle de prise de vue en choisissant l’une des 4 caméras installées lors des captations pour suivre tout ou partie de la master class.

Ne nous y trompons pas, il s’agit de la création d’une véritable entreprise à vocation internationale…

Echange avec Marc Coppey, directeur artistique de la Saline Royale Academy…

Entretien ponctué par des moments extraits de la master class donnée par Myriam Fried autour du concerto n° 4 en ré majeur de Mozart.

Retour au programme

Ibera Auri : 4e groupe en résidence à La Cité de la Voix de Vézelay pour les Quotidiennes

Venu de Valencia (Espagne) Ibera Auri se distingue des 3 ensembles venus en résidence à La Cité de la Voix de Vézelay pour les Quotidiennes par le fait que l’ensemble ne chante pas acapella.

Créé en 2017, Ibera Auri s’intéresse particulièrement aux répertoires franco-espagnols du début du XVIIe siècle, alors que fiançailles et mariages hautement politiques rapprochent les cours des 2 côtés des Pyrénées.

L’ensemble se compose de Laïa Blasco López (soprano, flûte à bec), Gabriel Belkheiri García del Pozo (ténor et flûte à bec), Lidia Rodrigo Royo (flûte à bec et clavecin) et Jérémy Nastasi (théorbe et guitare baroque).

Ne faisant pas de théâtre mais de la musique, l’ensemble, qui ne néglige pas pour autant la présentation devant le public, s’attache avant tout à raconter une histoire à l’occasion de ses concerts.

Echange avec Laia Blasco Lopez, la soprano du groupe…

Retour au programme