Festival Guitares à Dijon

Organisé par l’association Cordes d’Or, le 7e festival « Guitares à Dijon » se tiendra du vendredi 17 au dimanche 19 Janvier avec 3 concerts qui permettront d’entendre Kevin Seddiki, Bernard Revel et Samuelito, avec, en 1ère partie des 3 concerts, des élèves du CRR et de l’ESM Bourgogne Franche-Comté.

En plus des concerts, les « maîtres » donneront chacun leur master-class publique.

Pour compléter le tout, on annonce un salon des luthiers le samedi après-midi et même, ce même jour, une dégustation de vins de Bourgogne… On est à Dijon.

Explications avec Olivier Pelmoine, guitariste, enseignant et directeur artistique du festival…

Retour au programme

2e Nuit de la Musique de Chambre à Besançon

Après une première édition qui a rassemblé plus de mille spectateurs, l’ensemble Tétraktys renouvelle le pari de proposer une nuit de musique partagée avec les étudiants de 3ème cycle du conservatoire de Besançon.

Le 250e anniversaire de la naissance de Beethoven sera le fil rouge de cette soirée romantique et poétique. Les contemporains de Beethoven les plus célèbres seront également au programme avec Schubert et son quintette la Truite mais aussi les moins connus tel Anton Reicha né lui aussi en 1770.

Explications de Fabrice Férez, l’un des fondateurs de Tétraktys

Programme

18 h : HALL DU FRAC LUDWIG VAN BEETHOVEN, Variations sur «La ci darem la mano» * ALEXANDRE GLAZOUNOV, Novelettes Orientale * Gabriel Pierné, Introduction et ronde populaire.
Durée 30 min.

19 h : AUDITORIUM JACQUES KREISLER L. VAN BEETHOVEN, sonate pour violoncelle et piano op 69, premier mouvement L. VAN BEETHOVEN, sérénade op 8, Polonaise et variations MAURICE JEANJEAN, quatuor de saxophone, premier et deuxième mouvement * L. VAN BEETHOVEN, quatuor op 18 no 1, Adagio affettuoso e appassionato, Scherzo.
Durée 45 min.

20 h : AUDITORIUM JACQUES KREISLER L. VAN BEETHOVEN, Sérénade op 25 CAMILLE PÉPIN, Autumn Rhythm * ANTON REICHA, Quintette op 88 no2 L. VAN BEETHOVEN, Quintette d’après l’Octuor op 103.
Durée 45 min.

21 h : AUDITORIUM JACQUES KREISLER MAX BRUCH, Rumanisch Melodieces opus 83 * CAMILLE SAINT-SAËNS, Tarentelle op 6 * FRANZ SCHUBERT, Quintette D.667, « La truite ».
Durée 1 h.

22 h 30 : AUDITORIUM JACQUES KREISLER ARTHUR FRACKENPOHL, Quatuor de cuivres, premier mouvement
CINÉ-CONCERT « Le mécano de la générale », Film de BUSTER KEATON (1926) Musique de JOE HISAISHI (2004) Grand ensemble de onze musiciens dirigés par LAURENT COMTE
Durée 1 h 30.

Retour au fil musical

Dijon : Chouette, du piano !

Sous ce titre, voici un nouveau festival qui se veut être « le premier festival du piano à Dijon ».

Organisé les 23 et 24 Novembre dans la chapelle de l’ancien couvent des Cordeliers par Catherine Namura, ce festival propose 4 artistes en 3 concerts répartis sur 2 jour.

On y entendra donc du piano, rien que du piano…

Samedi 23 Novembre à 20 h, c’est Nicolas Stavy qui viendra jouer Liszt, Chopin et Fauré,

Dimanche 24 à 11 h, place à Aude-Liesse Michel dans un programme Schubert, Chopin et Stravinsky,

Enfin, à 17 h, Florence Pavie interprétera Bach, Rameau et Debussy avant que Catherine Namura propose de « redécouvrir » Henri Dutilleux.

Un 1er festival qui revendique son classicisme comme l’explique la pianiste Catherine Namura.

Ecrire au festival

Retour au programme

Johann-Sebastian Bach acte VI à Dijon

Fin, dimanche 10 Novembre, de la série de concerts organisés pour l’édition 2019 du « Festival de claviers anciens », un festival qui s’est essentiellement déroulé à Seure et Nuits-Saint-Georges, en Côte-d’Or.

Durant ce concert en l’Eglise Saint-Pierre de Dijon, on pourra entendre la soprano Julia Wischniewski, Jean Tubéry, qui prendra la flûte à bec et son instrument « fétiche » le cornet à bouquin, et l’organiste Laurent Beyhurst, dans des oeuvres de Bach inspirées par la musique italienne.

Ecoutez Jean Tubéry, qui est aussi le créateur de l’Ensemble La fénice…

Retour au programme

Adam Laloum à Semur-en-Auxois pour le Festival Ouverture

C’est le jeune pianiste Adam Laloum qui vient apporter la touche finale au festival Ouverture de Semur-en-Auxois, en Côte-d’Or.

2 concerts :

Samedi 26 Octobre, avec le Quatuor Arod dans un programme Schubert et Franck

Dimanche 27 Octobre pour un récital consacré à Franz Schubert (à qui le pianiste voue une dévotion particulière) Claude Debussy et César Franck (musique française oblige à Ouverture).

Avant ces 2 concert au Théâtre du Rempart, Adam Laloum évoque son parcours, son répertoire et ses envies…

Retour au programme

L’Ensemble Les Accents de Thibault Noally joue Rameau à Semur-en-Auxois

Ouvert le 11 Octobre dans le petit Théâtre du Rempart de Semur-en-Auxois, le festival Ouverture se poursuit avec, dimanche 20 Octobre, un concert de musique de chambre donné par Thibault Noally et son ensemble Les Accents en formation sextuor à cordes.

Au programme, les Concerts en sextuor de Rameau. De provenance mystérieuse, les arrangements pour six instruments à cordes des Pièces de clavecin en concerts (c’est-à-dire avec flûte ou violon ou viole) du compositeur dijonnais ont été retrouvées à la Bibliothèque Nationale par Saint-Saëns qui en a édité les partitions.

Présentation avec le violoniste Thibault Noally, qui est aussi directeur artistique du festival…

Retour au programme

2e édition pour le festival Ouverture à Semur-en-Auxois

Après un début remarqué à l’automne 2018, le festival Ouverture revient dans le Théâtre du Rempart de Semur-en-Auxois, en Côte-d’Or.

Avec 6 concert du 11 au 27 Octobre, le festival accueillera de Week-end en Week-end quelques belles têtes d’affiches parmi lesquelles Sandrine Piau, l’ensemble Aedes (partie féminine du chœur), Thibault Noally et son ensemble Les Accents, Adam Laloum ou le quatuor Arod.

Survol du festival avec Olivier Hahn, secrétaire général de l’association organisatrice…

Lambert Wilson à  » Musique au Chambertin « 

C’est une tradition dans le très Bourguignon festival Musique au Chambertin, le dernier Week-end est confié à un artiste « fil rouge » qui propose 3 spectacles différents en des lieux différents, témoignages d’un savoir-faire souvent multiforme.

Cette année, c’est à Lambert Wilson que Thierry Caens (fondateur et directeur artistique du festival) s’est adressé et l’on ne s’étonnera pas de retrouver l’artiste le vendredi 4 Octobre au Château de Brochon pour un « concert-fourchettes » consacré à un programme de classics américains matiné de quelques titres de Kurt Weil, le lendemain samedi à Fixin où il se fera récitant et plus encore pour une « Histoire du soldat » de Stravinsky pour laquelle il sera escorté de jeunes musiciens de l’ESM et le dimanche, en clôture du festival, dans un récital Yves Montand au Château du Clos de Vougeot où il sera accompagné au piano par son complice habituel en musique : Bruno Fontaine.

Lambert Wilson, joint quelques jours avant ces 3 rendez-vous…

Retour au programme

Barbacane Classics : Un festival pour les enfants

Proposé dès le 2 Octobre, sur 4 jours, à Macon et alentours, ce festival s’adresse au jeune public à travers une série de concerts courts, que ces concerts soient à l’intention exclusive des classes ou ouverts au public.

Organisé à l’initiative de l’ensemble parisien Le Concert Impromptu, en liaison avec le monde enseignant, le festival ne se limite pas aux œuvres réputées « faciles » ou « écrites pour… » mais ne renonce pas à aborder des compositeurs réputés « sérieux » tel, cette année, Hector Berlioz, anniversaire oblige…

Présentation avec Yves Charpentier, responsable du Concert Impromptu.

Retour au programme

Le Songe du Roi à Chambolle-Musigny

L’ensemble Le Songe du Roi, créé par le claveciniste Patrick Heilmann, participe, cette année au très bourguignon festival « Musique au Chambertin ». C’est dire que cette manifestation de début d’Automne propose non seulement des concerts mais après la musique : vive le vin, modérément, ça va de soi, d’autant plus que les dégustations d’après-concert sont gratuites.

Donc, avant de lever nos verres, on écoutera Le Songe du Roi samedi 28 Septembre dans l’Eglise de Chambolle-Musigny, en Côte d’Or.

Un programme intitulé « L’heure Italienne » avec :

La Sonate pour violon et basse continue op. 5 N°5 de Corelli

La Cantate de Haendel  » figlio d’alte speranze  » (soprano, violon, basse continue)

La Sonate pour violoncelle et basse continue en Si bémol majeur RV45 de Vivaldi

La Folia de Corelli (violon et basse continue)

La ; Cantate de Haendel  » Mi palpita il cor  » (soprano, violon et basse continue).

Présentation du concert avec Patrick Heilmann…

Retour au programme