Le masque des émotions : 1er CD pour le duo Persona (5/5)

Avec la mezzo-soprano Thi-Lien Truong et le théorbiste Frédéric Dufoix, le Duo Persona donne son 1er enregistrement consacré à la musique italienne de la 1ère moitié du XVIIe siècle.

On y retrouve ainsi des pièces de Caccini, Strozzi, Kapsberger, Monteverdi, Merula ou Piccini..

Le masque cache t’il les expressions ou permet il d’en révéler l’émotion la plus profonde ?

Du 20 au 24 Juin, jour après jour, en compagnie des artistes, BFC Classique vous présente quelques plages de cet album auto-produit.

5) Ménager l’auditeur…

Retour au programme

Le Masque des Emotions : 1er CD pour le Duo Persona (4/5)

Avec la mezzo-soprano Thi-Lien Truong et le théorbiste Frédéric Dufoix, le Duo Persona donne son 1er enregistrement consacré à la musique italienne de la 1ère moitié du XVIIe siècle.

On y retrouve ainsi des pièces de Caccini, Strozzi, Kapsberger, Monteverdi, Merula ou Piccini..

Le masque cache t’il les expressions ou permet il d’en révéler l’émotion la plus profonde ?

Du 20 au 24 Juin, jour après jour, en compagnie des artistes, BFC Classique vous présente quelques plages de cet album auto-produit.

4) Quand l’enregistrement précède le concert…

Ecouter la suite

Retour au programme

Le masque des émotions : 1er CD pour le Duo Persona (3/5)

Avec la mezzo-soprano Thi-Lien Truong et le théorbiste Frédéric Dufoix, le Duo Persona donne son 1er enregistrement consacré à la musique italienne de la 1ère moitié du XVIIe siècle.

On y retrouve ainsi des pièces de Caccini, Strozzi, Kapsberger, Monteverdi, Merula ou Piccini..

Le masque cache t’il les expressions ou permet il d’en révéler l’émotion la plus profonde ?

Du 20 au 24 Juin, jour après jour, en compagnie des artistes, BFC Classique vous présente quelques plages de cet album auto-produit.

3) Au moment des choix…

Ecouter la suite

Retour au programme

Le masque des émotions : 1er CD du Duo Persona (2/5)

Avec la mezzo-soprano Thi-Lien Truong et le théorbiste Frédéric Dufoix, le Duo Persona donne son 1er enregistrement consacré à la musique italienne de la 1ère moitié du XVIIe siècle.

On y retrouve ainsi des pièces de Caccini, Strozzi, Kapsberger, Monteverdi, Merula ou Piccini..

Le masque cache t’il les expressions ou permet il d’en révéler l’émotion la plus profonde ?

Du 20 au 24 Juin, jour après jour, en compagnie des artistes, BFC Classique vous présente quelques plages de cet album auto-produit.

2) Le masque et la musique ?

Ecouter la suite

Retour au programme

Le masque des émotions : 1er CD du Duo Persona

Avec la mezzo-soprano Thi-Lien Truong et le théorbiste Frédéric Dufoix, le Duo Persona donne son 1er enregistrement consacré à la musique italienne de la 1ère moitié du XVIIe siècle.

On y retrouve ainsi des pièces de Caccini, Strozzi, Kapsberger, Monteverdi, Merula ou Piccini..

Le masque cache t’il les expressions ou permet il d’en révéler l’émotion la plus profonde ?

Du 20 au 24 Juin, jour après jour, en compagnie des artistes, BFC Classique vous présente quelques plages de cet album auto-produit.

1) Quand la musique révèle les personnalités…

Ecouter la suite

Retour au programme

Prima le Parole : nouvel enregistrement des Traversées Baroques (5/5)

Après avoir donné, l’an passé, ce programme au Château de Bussy-Rabutin, en Côte-d’Or, l’ensemble de Judith Pacquier et Etienne Meyer présente, sur leur nouvel album, les madrigaux à 5 voix de Domenico Mazzocchi (1592-1665).

La vie et la carrière de Domenico Mazzocchi sont l’exemple même de la condition aisée et mondaine d’un musicien cultivé à Rome au 17è siècle. La protection des familles Aldrobrandini, Barberini, Pamphilij et Borghese lui vaut une réputation tenace de musicien dilettante, d’autodidacte ou d’amateur : si cette condition de gentilhuomo le tient en effet à l’abri des soucis financiers, s’il n’est attaché à aucune chapelle ou institution musicale, Domenico Mazzocchi n’en est pas moins un érudit, historien passionné par l’antiquité, un lettré et un musicien « poète » très attaché au choix de ses textes : Virgile, Pétrarque, Le Tasse…

Mazzocchi est également soucieux d’indiquer de façon très précise la manière d’interpréter ses œuvres : ces Madrigali à 5 datant de 1638 donnent de précieuses indications en matière de signes dynamiques, d’expression et de nuances. Mazzocchi est l’un des premiers à noter par les termes « cresc, dim, p ou f » au cœur de l’ouvrage. Il donne également une définition très utile des messa di voce, écho, trilli ou en harmonies et chromatismes.

Du 9 au 13 Mai, en compagnie de Judith Pacquier, directrice artistique des Traversées Baroques BFC Classique vous propose de découvrir quelques plages de ce CD publié par ACCENT et diffusé par Outhere Music.

5) L’enregistrement…

Les Traversées Baroques donneront ce programme le 2 Juin à l’Opéra de Dijon

Retour au programme

Prima le Parole : nouvel enregistrement des Traversées Baroques (4/5)

Après avoir donné, l’an passé, ce programme au Château de Bussy-Rabutin, en Côte-d’Or, l’ensemble de Judith Pacquier et Etienne Meyer présente, sur leur nouvel album, les madrigaux à 5 voix de Domenico Mazzocchi (1592-1665).

La vie et la carrière de Domenico Mazzocchi sont l’exemple même de la condition aisée et mondaine d’un musicien cultivé à Rome au 17è siècle. La protection des familles Aldrobrandini, Barberini, Pamphilij et Borghese lui vaut une réputation tenace de musicien dilettante, d’autodidacte ou d’amateur : si cette condition de gentilhuomo le tient en effet à l’abri des soucis financiers, s’il n’est attaché à aucune chapelle ou institution musicale, Domenico Mazzocchi n’en est pas moins un érudit, historien passionné par l’antiquité, un lettré et un musicien « poète » très attaché au choix de ses textes : Virgile, Pétrarque, Le Tasse…

Mazzocchi est également soucieux d’indiquer de façon très précise la manière d’interpréter ses œuvres : ces Madrigali à 5 datant de 1638 donnent de précieuses indications en matière de signes dynamiques, d’expression et de nuances. Mazzocchi est l’un des premiers à noter par les termes « cresc, dim, p ou f » au cœur de l’ouvrage. Il donne également une définition très utile des messa di voce, écho, trilli ou en harmonies et chromatismes.

Du 9 au 13 Mai, en compagnie de Judith Pacquier, directrice artistique des Traversées Baroques BFC Classique vous propose de découvrir quelques plages de ce CD publié par ACCENT et diffusé par Outhere Music.

4) Quand la musique est au service du texte…

Ecouter la suite

Les Traversées Baroques donneront ce programme le 2 Juin à l’Opéra de Dijon

Retour au programme

Prima le Parole : nouvel enregistrement des Traversées Baroques (3/5)

Après avoir donné, l’an passé, ce programme au Château de Bussy-Rabutin, en Côte-d’Or, l’ensemble de Judith Pacquier et Etienne Meyer présente, sur leur nouvel album, les madrigaux à 5 voix de Domenico Mazzocchi (1592-1665).

La vie et la carrière de Domenico Mazzocchi sont l’exemple même de la condition aisée et mondaine d’un musicien cultivé à Rome au 17è siècle. La protection des familles Aldrobrandini, Barberini, Pamphilij et Borghese lui vaut une réputation tenace de musicien dilettante, d’autodidacte ou d’amateur : si cette condition de gentilhuomo le tient en effet à l’abri des soucis financiers, s’il n’est attaché à aucune chapelle ou institution musicale, Domenico Mazzocchi n’en est pas moins un érudit, historien passionné par l’antiquité, un lettré et un musicien « poète » très attaché au choix de ses textes : Virgile, Pétrarque, Le Tasse…

Mazzocchi est également soucieux d’indiquer de façon très précise la manière d’interpréter ses œuvres : ces Madrigali à 5 datant de 1638 donnent de précieuses indications en matière de signes dynamiques, d’expression et de nuances. Mazzocchi est l’un des premiers à noter par les termes « cresc, dim, p ou f » au cœur de l’ouvrage. Il donne également une définition très utile des messa di voce, écho, trilli ou en harmonies et chromatismes.

Du 9 au 13 Mai, en compagnie de Judith Pacquier, directrice artistique des Traversées Baroques BFC Classique vous propose de découvrir quelques plages de ce CD publié par ACCENT et diffusé par Outhere Music.

3) Chanteurs et instrumentistes…

Ecouter la suite

Les Traversées Baroques donneront ce programme le 2 Juin à l’Opéra de Dijon

Retour au programme

Prima le Parole : nouvel enregistrement des Traversées Baroques (2/5)

Après avoir donné, l’an passé, ce programme au Château de Bussy-Rabutin, en Côte-d’Or, l’ensemble de Judith Pacquier et Etienne Meyer présente, sur leur nouvel album, les madrigaux à 5 voix de Domenico Mazzocchi (1592-1665).

La vie et la carrière de Domenico Mazzocchi sont l’exemple même de la condition aisée et mondaine d’un musicien cultivé à Rome au 17è siècle. La protection des familles Aldrobrandini, Barberini, Pamphilij et Borghese lui vaut une réputation tenace de musicien dilettante, d’autodidacte ou d’amateur : si cette condition de gentilhuomo le tient en effet à l’abri des soucis financiers, s’il n’est attaché à aucune chapelle ou institution musicale, Domenico Mazzocchi n’en est pas moins un érudit, historien passionné par l’antiquité, un lettré et un musicien « poète » très attaché au choix de ses textes : Virgile, Pétrarque, Le Tasse…

Mazzocchi est également soucieux d’indiquer de façon très précise la manière d’interpréter ses œuvres : ces Madrigali à 5 datant de 1638 donnent de précieuses indications en matière de signes dynamiques, d’expression et de nuances. Mazzocchi est l’un des premiers à noter par les termes « cresc, dim, p ou f » au cœur de l’ouvrage. Il donne également une définition très utile des messa di voce, écho, trilli ou en harmonies et chromatismes.

Du 9 au 13 Mai, en compagnie de Judith Pacquier, directrice artistique des Traversées Baroques BFC Classique vous propose de découvrir quelques plages de ce CD publié par ACCENT et diffusé par Outhere Music.

2) Une passacaille inédite…

Ecouter la suite

Les Traversées Baroques donneront ce programme le 2 Juin à l’Opéra de Dijon

Retour au programme

Prima le Parole : nouvel enregistrement des Traversées Baroques

Après avoir donné, l’an passé, ce programme au Château de Bussy-Rabutin, en Côte-d’Or, l’ensemble de Judith Pacquier et Etienne Meyer présente, sur leur nouvel album, les madrigaux à 5 voix de Domenico Mazzocchi (1592-1665).

La vie et la carrière de Domenico Mazzocchi sont l’exemple même de la condition aisée et mondaine d’un musicien cultivé à Rome au 17è siècle. La protection des familles Aldrobrandini, Barberini, Pamphilij et Borghese lui vaut une réputation tenace de musicien dilettante, d’autodidacte ou d’amateur : si cette condition de gentilhuomo le tient en effet à l’abri des soucis financiers, s’il n’est attaché à aucune chapelle ou institution musicale, Domenico Mazzocchi n’en est pas moins un érudit, historien passionné par l’antiquité, un lettré et un musicien « poète » très attaché au choix de ses textes : Virgile, Pétrarque, Le Tasse…

Mazzocchi est également soucieux d’indiquer de façon très précise la manière d’interpréter ses œuvres : ces Madrigali à 5 datant de 1638 donnent de précieuses indications en matière de signes dynamiques, d’expression et de nuances. Mazzocchi est l’un des premiers à noter par les termes « cresc, dim, p ou f » au cœur de l’ouvrage. Il donne également une définition très utile des messa di voce, écho, trilli ou en harmonies et chromatismes.

Du 9 au 13 Mai, en compagnie de Judith Pacquier, directrice artistique des Traversées Baroques BFC Classique vous propose de découvrir quelques plages de ce CD publié par ACCENT et diffusé par Outhere Music.

1) Entrée « sans préambule »…

Ecouter la suite

Les Traversées Baroques donneront ce programme le 2 Juin à l’Opéra de Dijon

Retour au programme