Olivier Pelmoine consacre un double CD à l’intégrale pour guitare de Maurice Ohana

C’est le 13 Novembre 1992 que disparut à Paris Maurice Ohana. Parmi les hommages rendus au compositeur Français à l’occasion du 30e anniversaire de sa mort, voici le double album consacré à l’intégrale de son œuvre  pour guitare enregistré par le concertiste Olivier Pelmoine, professeur au CRR de Dijon et à l’ESM de Bourgogne-Franche-Comté.

C’est à l’adolescence que le guitariste découvre l’oeuvre d’Ohana et son utilisation de l’instrument au-delà de l’univers habituel guitaristique. Commence alors un compagnonnage musical qui trouve son aboutissement avec cet album enregistré sous le label SKARBO.

Echange avec Olivier Pelmoine dont le nouvel enregistrement est à retrouver en téléchargement et chez votre disquaires…

Retour au programme

Musique en Ville : un rendez-vous annuel, sympathique et itinérant à Dijon

Créé en 2012 à l’initiative de l’ensemble de musique ancienne Les Traversées Baroques, ce festival propose, du 14 au 16 Octobre, 6 concerts en divers lieu de patrimoine de la ville de Dijon. Ainsi, pour cette 11e édition, l’orangerie du Jardin de l’Arquebuse, l’ancien dortoir des Bénédictins du Musée Archéologique, la chapelle Sainte-Anne du Musée d’Art Sacré, la salle basse du Cellier de Clairvaux, la brasserie Au Bureau et l’Eglise Saint-Pierre accueilleront les musiciens et leurs auditeurs.

A ces lieux de rendez-vous, il conviendrait d’ajouter le Musée des Beaux-Arts qui organise pour la 3e année « Musique au Musée » le vendredi et le samedi, mettant à contribution divers intervenants du festival itinérant.

Quant aux musiciens, si l’on entendra Les Traversées Baroques en trio ou en grande formation, le festival Musique en Ville accueillera aussi les ensembles Artifices, Agamemnon, Masques et, dans un genre un peu différent, l’Ensemble La Maraude, tous implantés en Bourgogne-Franche-Comté.

Si l’ensemble des concerts est gratuit (réservation obligatoire), on devra payer son éco pour participer, en milieu de journée du dimanche, au « rendez-vous gourmand », belle occasion d’échange entre les musiciens et le public.

Précisions avec Judith Pacquier, l’une des responsables des Traversees Baroques.

Retour au programme

Dole : le 8e Week-end Gourmand du Chat Perché sera aussi musical

Fête d’un certain art de vivre, avec bonne table et bon vin, le huitième Week-end gourmand du chat perché se tiendra cette année à Dole (Jura) du 30 Septembre au 2 Octobre avec une nouveauté cette année, à l’initiative des Saisons Baroques du Jura un spectacle donné le samedi et le dimanche à l’Auditorium Karl Riep : « Vinum bonum ».

« Vinum bonum », conçu par Françoise Enock et Eric Malgouyres, conjugue musique, littérature et vin dans un style bien loin de la préciosité affectée parfois par certains artistes lyriques lorsqu’ils abordent le truculant répertoire des chansons à boire et autres chansons bachiques.

Echange avec le « comédien-chanteur » Eric Malgouyres…

Retour au programme

Le Stagioni de Paolo Zanzu en ouverture des Rencontres Musicales de Vézelay

Difficile de donner en quelques mots un aperçu de la 22e édition des Rencontres Musicales de Vézelay tant le programme proposé par l’équipe de La Cité de la Voix s’annonce prestigieux, varié, ouvert et foisonnant sur 4 jours du « réveil en douceur » aux concerts du soir en la Basilique Sainte-Marie-Madeleine.

Du 25 au 28 Août, ateliers, « cantate participative », musiques du monde, jazz, soirée festive et, bien entendu, musique sacrée se succéderont à Vézelay et alentour… à l’occasion d’événements souvent gratuits.

Pour les concerts du soir en la Basilique de Vézelay (jeudi, vendredi et samedi à 21h, dimanche à 16h), on annonce le Chœur de la Radio Lettone et « A Mercy of Peace » (vendredi), l’Ensemble Aedes avec l’orchestre Les Siècles dans le Stabat Mater de Poulenc (samedi) et le Coro Ghislieri dans la « Petite messe solennelle » de Rossini (dimanche).

Le concert d’ouverture du jeudi est, lui, confié à l’Ensemble Le Stagioni, dirigé par Paolo Zanzu avec le Jeune Chœur de Paris et une belle distribution de solistes internationaux, pour donner « Esther », de Haendel, dans sa version de 1718-1720.

Echange avec Paolo Zanzu, créateur et directeur de Le Stagioni…

Retour au programme

Musiques en Tonnerrois : Un festival enraciné dans son territoire

C’est du 25 au 27 Août que se tiendra la 4e édition de Musiques en Tonnerrois, un festival parti de l’initiative d’artistes de la région et de divers acteurs locaux.

« 3 jours de musique, de concerts et d’événements, 3 jours à la découverte du patrimoine du Tonnerrois, 3 jours à l’écoute de compositeurs de la Renaissance à aujourd’hui ».

Le festival se décline sur 3 jours, 6 lieux, 9 événements, pour proposer des répétitions publiques, une conférence, un concert « en famille », diverses occasions de rencontres, chaque journée convergeant vers un concert en soirée, que ce soit au marché couvert de Tonnerre, à l’église Saint-Barthélémy de Cruzy-le-Châtel et à l’église Saint-Jean-Baptiste de Chassignelles.

Echange avec Sophie Deshayes, coordinatrice artistique de Musiques en Tonnerrois.

Retour au programme

Saline Royale Academy : Centre international de formation musicale en ligne

Depuis un peu plus de 2 ans, la Saline Royale d’Arc-et-Senans organise des séries de master classe rassemblant  étudiants de haut niveau et professeurs de renom. A partir des enregistrements vidéo réalisés lors des sessions de cette « Saline Royale Academy », Hubert Tassy (Directeur de la Saline) et le violoncelliste Marc Coppey ont eu l’idée de proposer les quelques 200 enregistrements conservés sur une plateforme de streaming accessible sur abonnement.

Il faut d’abord situer un lieu d’exception : la Saline Royale à Arc-et-Senans, dans le Doubs à une trentaine de kilomètres de Besançon. Inscrit sur la Liste du Patrimoine Mondial de l’UNESCO, le lieu semble idéal pour travailler et progresser. L’omniprésence de la nature, dialoguant avec l’architecture monumentale voulue au XVIIIe siècle par Claude Nicolas Ledoux, crée un cadre propice à l’expression musicale.

Au-delà des moments d’enseignement, le public (quand les conditions sanitaires le permettent) est invité à entendre élèves et professeurs à l’occasion d’auditions ou concerts, de même que se rencontrent les musiciens pratiquant des instruments différents puisque chaque cession de l’académie peut abriter simultanément plusieurs master class.

Riche d’un catalogue qui n’a pas dit son dernier mot est ainsi né un véritable centre international de formation musicale en ligne : la Saline Royale Academy.

Au-delà du lieu exceptionnel et des quelques quarante Maîtres internationaux ayant déjà participé au projet, il faut aussi souligner le niveau de la prestation technique mise en oeuvre pour parvenir à proposer ces grands moments d’enseignement (souvent en Anglais) aux spectateurs de part le monde, pouvant, par exemple, déterminer l’angle de prise de vue en choisissant l’une des 4 caméras installées lors des captations pour suivre tout ou partie de la master class.

Ne nous y trompons pas, il s’agit de la création d’une véritable entreprise à vocation internationale…

Echange avec Marc Coppey, directeur artistique de la Saline Royale Academy…

Entretien ponctué par des moments extraits de la master class donnée par Myriam Fried autour du concerto n° 4 en ré majeur de Mozart.

Retour au programme

Musique en Charolais-Brionnais : un festival au coeur du patrimoine

Pour la 18e fois, la pianiste franco-brésilienne Julianna Steinbach organise dans le Sud de la Saône-et-Loire, un festival itinérant et toujours de haut niveau : Musique en Charolais-Brionnais.

Pour ce millésime 2022, la « directrice artistique » a rassemblé autour d’elle 3 violonistes : Hélène Collerette, Violeta Smailovic et Sébastien Surel, 2 violoncellistes : Éric-Maria Couturier et Guillaume Martigné, 1 altiste : Rafaell Altino, 1 guitariste : Tomás Gubitsch et 2 pianistes : Shani Diluka et Laure Favre-Kahn, pianistes au nombre desquelles il convient d’ajouter Juliana Steinbach elle-même qui mettra naturellement les mains sur le clavier.

Ainsi, cette équipe de haut vol produira une quinzaine de concerts, repas-concerts ou ateliers musicaux du 1er au 7 Août en passant par Paray-le-Monial, Charolles, Briant, Varenne-l’Arconce, Suin ou Bois-Sainte-Marie.

S’écartant un peu de la pratique de la musique de chambre habituelle au Festival, il convient d’ajouter le nom de l’immense Nathalie Dessay qui viendra donner une soirée en 2 partie autour de l’oeuvre de Marcel Proust le 5 Août, programme imaginé avec Chany Diluca, complice de ses récitals voix-piano.

A cet éventail musical déjà bien séduisant, il faut ajouter le souvenir du pianiste brésilien Nelson Freire, venu 2 fois au Festival et disparu en Novembre dernier à qui l’on rendra hommage mercredi 3 Août.

Echange avec Juliana Steinbach.

 

Musique et Mémoire au coeur des Vosges du Sud du 15 au 31 Juillet

Pour sa 29e édition, le festival Musique et Mémoire propose 16 concerts du 15 au 31 Juillet principalement en divers lieux patrimoniaux de Haute-Saône.

Festival de musique baroque, Musique et Mémoire se positionne comme véritable acteur des Vosges du Sud et ne saurait se résumer à une juxtaposition de concerts.

« Suivre la voix du haute-contre favori de Rameau, chanter en roulotte dans un jardin enchanté, vivre les passions amoureuses d’Adam et Ève, s’émerveiller de la rencontre de Bach avec la musique de Vivaldi, plonger au cœur du mystère d’un orgue séculaire, regarder dans un miroir entre passé et présent avec Monsieur de Sainte-Colombe et Philippe Hersant, entrer dans les profondeurs de l’humanité avec les chants d’oiseaux, découvrir l’atmosphère étonnante du monde d’avant Bach, s’étonner de la musicalité méridionale du fulgurant sagittaire vénitien… » La proposition est foisonnante.

Echange avec Fabrice Creux, directeur artistique du festival Musique et Mémoire

Retour au programme

L’ensemble Les Epopées au Festival d’Opéras Baroques et Romantiques de Beaune

Pour sa 40e édition, le Festival d’Opéras Baroques et Romantiques a demandé aux nombreux chefs qui ont fait leurs débuts à Beaune soit la reprise de l’un de leurs grands succès soit une nouvelle production lyrique qui s’inscrit dans les commandes effectuées sur 3 ans. Les calendriers n’étant pas extensibles à l’infini, on n’a pas pu inviter tout le monde mais promesse est faite de retrouver les absents dans les éditions suivantes.

A côté des William Christie, Ottavio Dantone, Leonardo Garcia Alarcon, Christophe Rousset,Paul McCreesh, Jérémie Rhorer ou Jean-Christophe Spinosi… l’ensemble Les Epopées, créé en 2018 et basé à Sens, viendra pour la seconde fois à Beaune pour accompagner deux récitals et proposer une version concert de l’Orpheo de Monteverdi.

Echange avec le claveciniste Stéphane Fuget, créateur et directeur musical des Epopées.

Retour au programme

Une Ligne des Orgues Remarquables Franco-Suisse

Après 3 jours de rencontres, visites, balades d’orgue en orgue pour une centaine de passionnés, la Ligne des Orgues Remarquables sera officiellement inaugurée par un récital donné en l’Eglise Saint-Martin de Grandvillars (Territoire de Belfort par le jeune organiste Catalan Juan de la Rubia, dimanche 29 mai à 14 h 30.

Cette Ligne des Orgues Remarquables se présente comme un concept atypique de tourisme thématique avec l’orgue comme fil rouge. Cette idée, pilotée par un comité franco-suisse, prospère sur le constat d’une étonnante richesse patrimoniale de part et d’autre de la frontière avec la suisse, qui regroupe entre Luxeui-les-Bains et Bellelay 13 instruments singuliers et tous différents, représentatifs d’une école et d’un style sonore développé après la Renaissance dans les différents pays d’Europe jusqu’au milieu de l’époque baroque.

Echange avec Jean-François Christ, Président de l’association ACORG (art et connaissance de l’orgue Espagnol à Grandvillars)…

Crédit photo : Michel Gantner

Retour au programme