AU COEUR DE L’YONNE : festival et académie de musique ancienne

Pour la seconde année, la soprano Claire Lefiliatre et le claveciniste Stéphane Fuget organisent AU COEUR DE L’YONNE du 5 au 14 Août, un festival qui, de Joigny à Sens, proposera une série de concerts parallèlement à une académie de musique ancienne.

Au centre de la manifestation, la conviction des 2 artistes pour qui « la musique est d’abord un partage, partage d’émotion entre un public et des artistes, partage de savoirs entre enseignants et étudiants, Les Epopées ont décidé de créer ce temps fort culturel au cœur de l’été, associant journées d’enseignement, concerts et ateliers de danse ouverts à tout public… »

Si festival et académie d’été sont bien l’affaire de l’ensemble Les Epopées et de leurs fondateurs, il faudra attendre le bal baroque organisé à Sens en clôture du festival pour y entendre l’Ensemble qui n’a pas saisi l’occasion pour se ménager des concerts supplémentaires.

Ainsi, de village en villages, on écoutera les chanteurs et instrumentistes de la classe d’opéra baroque et de la classe de chant du Département de Musique ancienne du CRR de Paris, l’Ensemble Stradivaria – octuor à vent dirigé par Guillaume Cuiller, le ténor Cyril Auvity avec la claveciniste Marie Van Rhijn, Odile Edouard au violon et Nicolas Bucher à l’orgue, l’ensemble Cet étrange éclat, la chanteuse Agathe Peyrat avec Pierre Cussacà l’accordéon (dans un spectacle embrassant de la musique baroque à Liza Minelli)… et, bien entendu, les stagiaire de l’académie de musique ancienne.

Echange avec Claire Lefiliatre (directrice artistique du festival) et Stéphane Fuget (chef de l’ensemble les épopées)…

Retour au programme

Le vent sur l’arbre : seul festival d’été dans la Nièvre

Organisé aux confins de la Nièvre et de la Saône-et-Loire, la 21e édition du festival Le Vent sur L’arbre se déroulera du 1er au 6 Août.

Pascal Béthermin ayant passé la main, c’est Valérie de Saint-Maur qui préside désormais aux destinées de l’association, la direction artistique du festival restant confiée au compositeur Christian Rivet.

Si les principaux concerts auront lieu dans l’église de Millay, on ira aussi faire de la musique à Bibracte, Luzy, Saint-Honoré-les-Bains ou à la Maison du Bevray.

Qu’on ne s’y trompe pas, bien qu’organisé en milieu rural où la musique va peu et où on pratique principalement le « tourisme vert », les musiciens accueillis sont de « premier choix » : du Quatuor Hagen au Trio Wanderer en passant par Benjamin Alard, Célimène Daudet, Paloma Kouider, Lola Descours ou Christophe Deslignes… sans parler de Christian Rivet lui-même comme interprète ou comme compositeur dont le Quatuor Hagen créera une oeuvre écrite pour l’occasion.

Appel à Valérie de Saint-Maur, nouvelle Présidente du Vent sur l’Arbre.

Retour au programme

Musique en Charolais-Brionnais : un festival au coeur du patrimoine

Pour la 18e fois, la pianiste franco-brésilienne Julianna Steinbach organise dans le Sud de la Saône-et-Loire, un festival itinérant et toujours de haut niveau : Musique en Charolais-Brionnais.

Pour ce millésime 2022, la « directrice artistique » a rassemblé autour d’elle 3 violonistes : Hélène Collerette, Violeta Smailovic et Sébastien Surel, 2 violoncellistes : Éric-Maria Couturier et Guillaume Martigné, 1 altiste : Rafaell Altino, 1 guitariste : Tomás Gubitsch et 2 pianistes : Shani Diluka et Laure Favre-Kahn, pianistes au nombre desquelles il convient d’ajouter Juliana Steinbach elle-même qui mettra naturellement les mains sur le clavier.

Ainsi, cette équipe de haut vol produira une quinzaine de concerts, repas-concerts ou ateliers musicaux du 1er au 7 Août en passant par Paray-le-Monial, Charolles, Briant, Varenne-l’Arconce, Suin ou Bois-Sainte-Marie.

S’écartant un peu de la pratique de la musique de chambre habituelle au Festival, il convient d’ajouter le nom de l’immense Nathalie Dessay qui viendra donner une soirée en 2 partie autour de l’oeuvre de Marcel Proust le 5 Août, programme imaginé avec Chany Diluca, complice de ses récitals voix-piano.

A cet éventail musical déjà bien séduisant, il faut ajouter le souvenir du pianiste brésilien Nelson Freire, venu 2 fois au Festival et disparu en Novembre dernier à qui l’on rendra hommage mercredi 3 Août.

Echange avec Juliana Steinbach.

 

Les Nuits du Mont Rome : un festival à ciel ouvert

C’est par un hommage à son créateur, le compositeur Patrice Sciortino, que s’ouvrira la 22e édition des Nuits du Mont Rome, dans ce lieu même voulu par le compositeur qui aurait eu 100 ans en 2022.

Le Théâtre David, créé de 1990 à l’an 2000 offre, à flanc du Mont Rome, à Saint-Sernin-du-Plain (Saône et Loire) un cadre exceptionnel aux spectateurs mais aussi une acoustique faite pour la musique.

Cette année encore, c’est dans ce lieu féérique que se dérouleront les concert entre le 21 et le 30 Juillet, à l’exception du dimanche 23 où l’on passera la journée à Dracy-les-Couches.

Rencontres avec Inès Sciortino, directrice du Festival des Nuits du Mont Rome et fille du compositeur décédé en Janvier.

Retour au programme

De Bach à Bacchus : Quand musique et Grands Vins de Bourgogne s’unissent

Créé en 1986 par le pianiste Yves Henri entouré de quelques producteurs de grands vins de Bourgogne, la 37e édition du festival De Bach à Bacchus se tiendra à Meursault, en Côte-d’Or du 15 au 19 Juillet.

Fidèle à l’esprit de départ, il s’inscrit dans la tendance générale d’ouverture à d’autres styles musicaux tel le jazz en ce qu’il a de traditionnel.

Echange avec Moïse Mayo, président de l’association des Amis de la Musique de Meursault.

Retour au programme

Musique et Mémoire au coeur des Vosges du Sud du 15 au 31 Juillet

Pour sa 29e édition, le festival Musique et Mémoire propose 16 concerts du 15 au 31 Juillet principalement en divers lieux patrimoniaux de Haute-Saône.

Festival de musique baroque, Musique et Mémoire se positionne comme véritable acteur des Vosges du Sud et ne saurait se résumer à une juxtaposition de concerts.

« Suivre la voix du haute-contre favori de Rameau, chanter en roulotte dans un jardin enchanté, vivre les passions amoureuses d’Adam et Ève, s’émerveiller de la rencontre de Bach avec la musique de Vivaldi, plonger au cœur du mystère d’un orgue séculaire, regarder dans un miroir entre passé et présent avec Monsieur de Sainte-Colombe et Philippe Hersant, entrer dans les profondeurs de l’humanité avec les chants d’oiseaux, découvrir l’atmosphère étonnante du monde d’avant Bach, s’étonner de la musicalité méridionale du fulgurant sagittaire vénitien… » La proposition est foisonnante.

Echange avec Fabrice Creux, directeur artistique du festival Musique et Mémoire

Retour au programme

Grandes heures de Cluny : un festival en évolution

Après la tourmente qui a affecté l’Association l’an passé, le festival des Grandes heures de Cluny, en Saône-et-Loire, se dote d’une nouvelle structure qui apporte ses propositions.

Certes, avec Gabriel Pidoux, le Quatuor Ludwig, la jeune Chambre Symphonique et quelques autres, la musique règne toujours en maîtresse mais la danse ou le théâtre font leur apparition.

Rencontre avec Patricia Cottavoz, nouvelle présidente des Grandes Heures.

Retour au programme

Estivales d’orgues du Haut Jura : 25e édition

Réparti sur 2 époques (Juillet et Octobre), Les Estivales d’Orgue arrivent à leur 25e édition avec « Toujours plus de culture en pleine nature ».

Loin des auditions d’orgue qui animent bien des tribunes en été, le festival, Intitulé « Itinéraires… », fera la part belle à l’idée du voyage, de l’exploration et de l’itinérance : Itinéraires d’un festival en zone rurale, itinéraires d’artistes, d’œuvres, de formes et de genres, d’idées, etc.

Parce que ce festival veut s’adresser à tous, on a aussi programmé de nombreuses actions de médiation culturelle en direction des écoles primaires, des collèges, des écoles de musique et des choristes amateurs.

Ainsi, on remarque dans le programme la présence de la bande de violons Renaissance Les Sonadori. Plusieurs séances de ciné-concert avec des improvisations à l’orgue ou au piano par Denis Fargeat, sur des films muets incontournables de Georges Méliès. Enfin, le projet de chœur participatif, autour de Brigitte Rose, qui réunit des choristes amateurs de la région proposera à nouveau une belle occasion de partager la musique.

Echange avec Olivier Camelin, directeur artistique des Estivales.

Retour au programme

Rencontres musicales de Noyers-sur-Serein : 31e édition

C’est avec le récital de la pianiste Anne Queffélec, indéfectible fidèle du Festival et Présidente d’honneur, que s’ouvrira, dimanche 10 Juillet, la 31e édition des Rencontres Musicales de Noyers-sur-Serein, dans l’Yonne, des rencontres qui se prolongeront jusqu’au 24 Juillet.

Au-delà des 7 concerts donnés en l’Eglise du village et des 5 masterclass, c’est une organisation bénévole et sympathique qu’il faut souligner où professeurs (artistes renommés) et stagiaires sont hébergés chez l’habitant…

Echange avec Henri Nicolas, Président des Rencontres depuis 2020…

Retour au programme

L’ensemble Les Epopées au Festival d’Opéras Baroques et Romantiques de Beaune

Pour sa 40e édition, le Festival d’Opéras Baroques et Romantiques a demandé aux nombreux chefs qui ont fait leurs débuts à Beaune soit la reprise de l’un de leurs grands succès soit une nouvelle production lyrique qui s’inscrit dans les commandes effectuées sur 3 ans. Les calendriers n’étant pas extensibles à l’infini, on n’a pas pu inviter tout le monde mais promesse est faite de retrouver les absents dans les éditions suivantes.

A côté des William Christie, Ottavio Dantone, Leonardo Garcia Alarcon, Christophe Rousset,Paul McCreesh, Jérémie Rhorer ou Jean-Christophe Spinosi… l’ensemble Les Epopées, créé en 2018 et basé à Sens, viendra pour la seconde fois à Beaune pour accompagner deux récitals et proposer une version concert de l’Orpheo de Monteverdi.

Echange avec le claveciniste Stéphane Fuget, créateur et directeur musical des Epopées.

Retour au programme