Musique et mémoire : le festival baroque des Vosges du Sud a 30 ans

Avec 14 concerts du 15 au 30 juillet, la 30e édition du festival Musique et mémoire s’annonce riche, festive et fidèle à ses fondamentaux.

Pour cette édition anniversaire, le festival des Vosges du Sud retrouve beaucoup de ceux qui ont fait son histoire et contribuent encore à la vitalité de la scène baroque française. Ainsi, partagés entre Haute-Saône et Territoire de Belfort, se succéderont les ensembles a nocte temporis, Masques, Les Timbres, Les Surprises, Le Poème Harmonique, Comet Musicke et les artistes Diana Baroni, Simon Drappier, Ronald Martin Alonso, Rafael Guel, Olivier Spilmont, Jean-Charles Ablitzer, Marc Meisel, Saskia Salembier…

Echange avec Fabrice Creux, créateur et directeur du festival…

Retour au programme

Festival Orgue en Ville à Besançon : hors des conventions sans rien renier

Avec une vingtaines de concerts proposés du 30 juin au 9 juillet, le programme de la quinzième édition du festival bisontin Orgue en Ville peut sembler hétéroclite.

Les musiques médiévales y côtoient le jazz, la danse, les musiques traditionnelles de l’Est, la musique vocale, l’improvisation chère aux organistes et la création qui distingue les compositeurs… tout ça parfois loin des tribunes en allant se frotter au cinéma ou aux arts équestres Mais que l’on ne s’y trompe pas, on ne renie pas pour autant les fondamentaux du genre.

Echange avec Arnaud Carpentier, organiste, l’un des responsables de l’association organisatrice…

Retour au programme

Orgue en Ascension : 13e édition du festival à Tournus

Cette année encore, l’Abbaye Saint-Philibert de Tournus, en Saône et Loire, accueillera le festival « Orgue en Ascension » du jeudi 18 mai (jour de la fête de l’Ascension) au dimanche 21 avec 4 concerts dans la pure tradition des auditions d’orgue.

4 concerts, 4 organistes :

Jeudi 18 : Thomas Ospital : titulaire à Saint-Eustache de Paris

Vendredi 19 : Maxime Heintz : organiste à Tain-l’Hermitage (26)

Samedi 20 : Jean-Pierre Leguay, compositeur, ancien organiste à Notre-Dame de Paris, ancien professeur au CNR de Dijon

Dimanche 21 : Gérard Goudet : titulaire à Saint-Philibert de Tournus

Ces concerts, avec participation libre, à 18 heures.

Echange avec Gérard Goudet, organisateur du festival…

Retour au programme

Balbastre, un virtuose au Siècle des Lumières : concert-conférence

Pour son premier « Salon du Loup » de l’année, l’association Tendance Clavier reçoit Pierre Dubois, auteur d’une biographie du compositeur dijonnais Claude Balbastre publiée au printemps 2022 chez L’Harmattan.

Né à Dijon en 1724, Claude Balbastre (appelé trop souvent à tort Claude-Bénigne), est généralement considéré comme un musicien de second ordre, même s’il fut, à Paris, l’un des plus célèbres organistes de la seconde partie du XVIIIe siècle et véritable « star » du Concert Spirituel. Reconnu, en son temps, à l’orgue, au clavecin et, plus tard, au piano forte, Balbastre traverse l’époque habilement et n’aura pas à pâtir de la folie révolutionnaire avant de mourir en 1799.

Samedi 21 janvier et dimanche 22, à l’occasion de 2 concerts-conférences, Pierre Dubois fera revivre le musicien en le replaçant dans le contexte historique, esthétique et politique d’une période tourmentée, tandis que Marcia Hadjimarkos, installée au clavier d’un piano-forte carré de 1789, jouera sa musique.

Avant les 2 rendez-vous de Flagy, en Saône-et-Loire, Pierre Dubois passe par BFC Classique.

Une Soirée à Chanteloup
21 et 22 janvier à 16h•
hameau de Villard La Tanière
3, route du Loup – 71250 Flagy

« Balbastre, un virtuose au Siècle des Lumières » est paru chez L’Harmattan

Retour au programme

Festival Fort en Musique : Territoire de Belfort et Vosges du Sud

S’il ne passe plus par le Fort de Giromagny, le festival garde son titre « Fort en Musique » et se déroule cette année du 12 au 15 Août.

Pourtant, la 5e édition du Festival commencera bien à Giromagny, mais à l’Eglise avec le récital de l’organiste Olivier Vernet, tout droit venu de la Principauté de Monaco où il officie ordinairement. On ira aussi à Auxelles-Haut ou Rougemont-le-Chateau

Manifestation d’abord dédiée à la musique, cette 5e édition propose des voyages divers autant par la géographique que par l’histoire car 2022 marque aussi la célébration du Centenaire du Département du Territoire de Belfort honorée en musique, en littérature et en expositions d’œuvres d’artistes peintres, sculpteurs du Territoire et d’ailleurs. ..

Echange avec Pascal Contet, directeur et fondateur de Fort en Musique

Retour au programme

AU COEUR DE L’YONNE : festival et académie de musique ancienne

Pour la seconde année, la soprano Claire Lefiliatre et le claveciniste Stéphane Fuget organisent AU COEUR DE L’YONNE du 5 au 14 Août, un festival qui, de Joigny à Sens, proposera une série de concerts parallèlement à une académie de musique ancienne.

Au centre de la manifestation, la conviction des 2 artistes pour qui « la musique est d’abord un partage, partage d’émotion entre un public et des artistes, partage de savoirs entre enseignants et étudiants, Les Epopées ont décidé de créer ce temps fort culturel au cœur de l’été, associant journées d’enseignement, concerts et ateliers de danse ouverts à tout public… »

Si festival et académie d’été sont bien l’affaire de l’ensemble Les Epopées et de leurs fondateurs, il faudra attendre le bal baroque organisé à Sens en clôture du festival pour y entendre l’Ensemble qui n’a pas saisi l’occasion pour se ménager des concerts supplémentaires.

Ainsi, de village en villages, on écoutera les chanteurs et instrumentistes de la classe d’opéra baroque et de la classe de chant du Département de Musique ancienne du CRR de Paris, l’Ensemble Stradivaria – octuor à vent dirigé par Guillaume Cuiller, le ténor Cyril Auvity avec la claveciniste Marie Van Rhijn, Odile Edouard au violon et Nicolas Bucher à l’orgue, l’ensemble Cet étrange éclat, la chanteuse Agathe Peyrat avec Pierre Cussacà l’accordéon (dans un spectacle embrassant de la musique baroque à Liza Minelli)… et, bien entendu, les stagiaire de l’académie de musique ancienne.

Echange avec Claire Lefiliatre (directrice artistique du festival) et Stéphane Fuget (chef de l’ensemble les épopées)…

Retour au programme

Musique et Mémoire au coeur des Vosges du Sud du 15 au 31 Juillet

Pour sa 29e édition, le festival Musique et Mémoire propose 16 concerts du 15 au 31 Juillet principalement en divers lieux patrimoniaux de Haute-Saône.

Festival de musique baroque, Musique et Mémoire se positionne comme véritable acteur des Vosges du Sud et ne saurait se résumer à une juxtaposition de concerts.

« Suivre la voix du haute-contre favori de Rameau, chanter en roulotte dans un jardin enchanté, vivre les passions amoureuses d’Adam et Ève, s’émerveiller de la rencontre de Bach avec la musique de Vivaldi, plonger au cœur du mystère d’un orgue séculaire, regarder dans un miroir entre passé et présent avec Monsieur de Sainte-Colombe et Philippe Hersant, entrer dans les profondeurs de l’humanité avec les chants d’oiseaux, découvrir l’atmosphère étonnante du monde d’avant Bach, s’étonner de la musicalité méridionale du fulgurant sagittaire vénitien… » La proposition est foisonnante.

Echange avec Fabrice Creux, directeur artistique du festival Musique et Mémoire

Retour au programme

Estivales d’orgues du Haut Jura : 25e édition

Réparti sur 2 époques (Juillet et Octobre), Les Estivales d’Orgue arrivent à leur 25e édition avec « Toujours plus de culture en pleine nature ».

Loin des auditions d’orgue qui animent bien des tribunes en été, le festival, Intitulé « Itinéraires… », fera la part belle à l’idée du voyage, de l’exploration et de l’itinérance : Itinéraires d’un festival en zone rurale, itinéraires d’artistes, d’œuvres, de formes et de genres, d’idées, etc.

Parce que ce festival veut s’adresser à tous, on a aussi programmé de nombreuses actions de médiation culturelle en direction des écoles primaires, des collèges, des écoles de musique et des choristes amateurs.

Ainsi, on remarque dans le programme la présence de la bande de violons Renaissance Les Sonadori. Plusieurs séances de ciné-concert avec des improvisations à l’orgue ou au piano par Denis Fargeat, sur des films muets incontournables de Georges Méliès. Enfin, le projet de chœur participatif, autour de Brigitte Rose, qui réunit des choristes amateurs de la région proposera à nouveau une belle occasion de partager la musique.

Echange avec Olivier Camelin, directeur artistique des Estivales.

Retour au programme

Une Ligne des Orgues Remarquables Franco-Suisse

Après 3 jours de rencontres, visites, balades d’orgue en orgue pour une centaine de passionnés, la Ligne des Orgues Remarquables sera officiellement inaugurée par un récital donné en l’Eglise Saint-Martin de Grandvillars (Territoire de Belfort par le jeune organiste Catalan Juan de la Rubia, dimanche 29 mai à 14 h 30.

Cette Ligne des Orgues Remarquables se présente comme un concept atypique de tourisme thématique avec l’orgue comme fil rouge. Cette idée, pilotée par un comité franco-suisse, prospère sur le constat d’une étonnante richesse patrimoniale de part et d’autre de la frontière avec la suisse, qui regroupe entre Luxeui-les-Bains et Bellelay 13 instruments singuliers et tous différents, représentatifs d’une école et d’un style sonore développé après la Renaissance dans les différents pays d’Europe jusqu’au milieu de l’époque baroque.

Echange avec Jean-François Christ, Président de l’association ACORG (art et connaissance de l’orgue Espagnol à Grandvillars)…

Crédit photo : Michel Gantner

Retour au programme

 

Musique et Mémoire : un festival pour les Vosges du Sud

Après avoir proposé en 2020 une programmation allégée en raison de la crise sanitaire, le festival Musique et Mémoire, créé en 1994, revient en 2021 à son format habituel en explorant de nouveaux horizons musicaux avec un projet artistique inédit réalisé avec la complicité des ensembles Artifices, Faenza, La Rêveuse, le Caravansérail, Masques, Les Meslanges, Les Surprises, du flûtiste Pierre Hamon, du claveciniste Yoann Moulin, des organistes Jean-Charles Ablitzer, Jean-Luc Ho et Yves Rechsteiner…

Après 6 années de collaboration d’une richesse absolue avec l’ensemble Les Timbres, le festival Musique et Mémoire engage un nouveau compagnonnage artistique avec l’ensemble a nocte temporis, fondé autour du jeune ténor belge Reinoud Van Mechelen.

Cette édition fêtera aussi le renouveau de l’orgue historique de la basilique St Pierre de Luxeuil-les-Bains, qui a retrouvé toute sa superbe, après une importante campagne de restauration.

Fabrice Creux, responsable de Culture 70, est directeur et créateur du Festival…

Retour au programme